Espace
patients

Les actualités

Comment traiter la gale efficacement ?

QU’EST-CE QUE LA GALE ?

La gale humaine est une maladie de la peau due à un sarcopte, minuscule parasite de la famille des acariens qui a la capacité de pénétrer l’épiderme et de s’y reproduire. C’est une maladie contagieuse, pouvant toucher tous types de personnes, quels que soient leur âge, leur hygiène et leur milieu social. Elle s’attrape par contact direct et prolongé de la peau avec une personne porteuse de la gale ou par contact des vêtements, du linge de maison, de la literie contaminées.

Il n’existe pas de surveillance spécifique de la gale. Mais les différentes études disponibles montrent une recrudescence de la gale. Elle sévit par « petites épidémies » dans les collectivités : maisons de retraite, services hospitaliers, écoles… Des épisodes de gale sont régulièrement signalés.


Quels sont les SYMPTOMES DE LA GALE ?

Les symptômes de la gale surviennent après une période d’incubation de trois semaines en moyenne. Les principaux symptômes révélateurs de la gale sont des démangeaisons et des lésions cutanées dus à une réaction allergique au sarcopte et à ses déjections. Les démangeaisons de la gale sont souvent plus prononcées la nuit. Ce prurit intense provoque des lésions de la peau appelées lésions de grattage pouvant ressembler à des lésions d’eczéma (rougeurs, croûtes). Elles sont localisées sur les zones du corps atteintes par le parasite de la gale : entre les doigts des mains ; à l’avant des poignets ; sur les coudes et les avant-bras ; au niveau du nombril ; à l’intérieur des cuisses ; au niveau des organes génitaux chez l’homme et des mamelons chez la femme ; sur les fesses. Dans la gale commune, le dos, le cou et le visage sont épargnés, sauf chez le nourrisson. En cas de gale profuse ou hyperkératosique, les lésions s’étendent à l’ensemble du corps, y compris au dos.


Quels est le TRAITEMENT DE LA GALE ?

Lorsque le diagnostic de gale est confirmé, le médecin prescrit un traitement. En effet, la maladie ne peut pas guérir d’elle-même. De plus, la gale étant très contagieuse, l’entourage doit être traité en même temps que la personne atteinte de la gale. Les soins doivent aussi s’accompagner d’un traitement du linge qui a pu être contaminé par le parasite (vêtements, sous-vêtements, draps et couvertures, serviettes de toilette, etc.). Deux types de traitement sont possibles, selon les cas :

  • Le traitement local

  • Il consiste à appliquer un produit scabicide (lotion, crème ou spray), sur tout le corps, y compris sur le cuir chevelu à l’exception du visage. Lors de l’application, insistez bien sur les zones où le sarcopte est le plus souvent présent. Ce produit est efficace à tous les stades du cycle de vie du parasite mais il peut provoquer des irritations. Commencez votre traitement de la gale un soir, en respectant les étapes suivantes : Prenez un bain et séchez-vous soigneusement ; changez vos draps et avant de vous coucher, appliquez sur la peau le produit prescrit, en suivant bien les recommandations de votre pharmacien et celles de la notice (zones du corps à protéger ou sur lesquelles insister) ; laissez agir le médicament pendant tout le temps prescrit, puis, lavez-vous pour éliminer les résidus de produit et changez de nouveau vos draps.

  • Le traitement par voie orale

  • Il se prend en une seule fois, sous la forme de comprimés. Plus simple et plus rapide que le traitement local, il est souvent prescrit lorsqu’il y a un nombre important de personnes à traiter (ex. : collectivités). Une deuxième prise 14 jours après la première est nécessaire car le médicament est inefficace sur les œufs du parasite de la gale.

    Les deux traitements peuvent être parfois associés selon l’importance de l’infestation. D’autres médicaments peuvent aussi vous être prescrits si la gale entraîne des complications : un antibiotique en cas de surinfection bactérienne (impétigo) ; ou un antihistaminique en cas de démangeaisons importantes et persistantes. Si les démangeaisons persistent pendant 10 à 15 jours après le début du traitement de la gale, ne vous inquiétez pas. Au-delà de ce délai, consultez votre médecin.


    LES MESURES INDISPENSABLES POUR ÉVITER LA TRANSMISSION DE LA GALE

    La gale est une maladie très contagieuse. Pour éviter la transmission du sarcopte à ses proches et la propagation de la gale, il est important de bien suivre le traitement prescrit par le médecin traitant ainsi que les recommandations d’hygiène concernant la literie et les vêtements. Voici quelques conseils importants :
  • Informez le personnel des collectivités que vous fréquentez et toutes les personnes avec lesquelles vous avez été en contact prolongé et répété.

  • Evitez tout contact cutané avec votre entourage durant les 3 jours suivant la première prise de médicaments et abstenez-vous de relations sexuelles pendant tout le traitement ;

  • Se laver régulièrement les mains avec du savon, le gel hydroalcoolique étant inefficace ;

  • En cas de gale commune, passez l’aspirateur dans toute la maison et jetez immédiatement les sacs à aspirateur utilisés;

  • Si votre enfant est atteint de gale, il ne pourra retourner en collectivité (école, crèche, centre aéré) que 3 jours après le début du traitement. En attendant, gardez-le à votre domicile.

  • Gale : des consignes de lavage spécifiques pour le linge

  • – Il faut laver ce linge à la machine à 60 °C et le sécher à haute température si possible.
    – Les tissus qui ne peuvent être lavés à l’eau chaude doivent être traités par contact avec une poudre ascaricide (qui tue les acariens), pendant au moins 48 heures. On peut aussi les entreposer pendant 1 semaine dans un sac en plastique étanche à l’air. En effet, le sarcopte ne survit pas plus de quatre jours en l’absence de contact avec la peau.



    Information réalisée à partir des recommandations de l’assurance maladie (juin 2018), de l’ARS Occitanie (2014) et du Haut Conseil de la Santé Publique (2012). Deux dépliants sont disponibles sur : le site de l’ARS Occitanie et sur le site de la CPIAS nouvelle aquitaine : https://www.cpias-nouvelle-aquitaine.fr/wp-content/uploads/2015/11/Plaquette_2015_gale_usagers.pdf